LOPEZ Gérard

LOPEZ Gérard
Psychiatre
gerard.lopez845[AT]gmail.com

PARCOURS
– Praticien hospitalier dans le service de médecine légale de Corbeil-Evry (UCMJ) depuis sa création en 1995 et antérieurement aux Urgences Médico-Judiciaires (UMJ) de l’Hôtel-Dieu de Paris depuis 1986.
– Président fondateur de l’Institut de Victimologie créé en 1994 avec l’appui des services publics.
– Membre fondateur de la cellule d’urgence médico-psychologique mise en place par le Président de la République et le secrétariat d’Etat à l’Action humanitaire d’urgence en 1995 pour prendre en charge les victimes de catastrophes et d’accidents collectifs (comme les attentats ou les accidents collectifs)
– Expert judiciaire près la Cour d’Appel de Paris
– Capitaine, pompiers volontaires, SDIS de l’Essonne
– Formateur régulier notamment au Centre National d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles, sur les violences faites aux femmes et interventions régulières à des colloques.
– Collaboration depuis 25 ans avec la Délégation régionale aux droits des femmes d’Ile-de-France. Participation à plusieurs groupes de travail notamment sur la prise en charge du viol et le traitement des agresseurs sexuels.
– Membre de la sous commission départementale Paris « Accueil des femmes victimes de violences sexuelles et procédures judiciaires ».
– Membre de la Mission interministérielle pour la protection des femmes et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF) mise en place le 3 janvier 2013.
– Membre du jury de la Conférence de consensus « Psychopathologie et traitement actuel des auteurs d’agression sexuelle » novembre 2001
– Expert lors de la Conférence de consensus « Conséquences des maltraitances sexuelles. Les reconnaître, les soigner, les prévenir » novembre 2003
– Formateur pour la Police nationale sur l’audition des victimes de viol et les violences faites aux femmes.
– Responsable de l’Unité mobile de psychiatrie légale près le Parquet de Seine Saint Denis, chargée d’examiner sur réquisition des autorités judiciaires les mis en cause et les victimes pendant le temps de la garde à vue.
– Responsable de l’Unité mobile de psychiatrie légale près le Parquet de Paris, chargée d’examiner sur réquisition des autorités judiciaires les mis en cause et les victimes pendant le temps de la garde à vue.
– Coordinateur de la Chaire Unitwin Unesco : « Aborder la violence : un défi transdisciplinaire » destinée à mettre en œuvre des programmes d’aide aux victimes en Europe, Amérique latine et Afrique francophone.
– Membre de l’Equipe internationale de philosophie pénale de l’Institut de criminologie, Université Panthéon Assas Paris II destiné à élaborer la réflexion sur le droit pénal et le droit des victimes

ENSEIGNEMENTS
– Coordinateur du diplôme de psychotraumatologie, Université René Descartes-Paris-5 destinés aux médecins et aux psychologues désireux de traiter les victimes.
– Coordinateur du diplôme d’université de Victimologie, Université René Descartes-Paris 5 destinés aux juristes, aux travailleurs sociaux, aux médecins et aux psychologues désireux d’apprendre à travailler en réseau pour prendre en charge les victimes d’agressions.
– Chargé d’enseignement, Master 2 d’éthique médicale, Université René Descartes-Paris 5, destiné à former des professionnels de la prise en charge des victimes d’agressions et des auteurs d’infraction à caractère sexuel.
– Chargé du cours de victimologie à l’Institut de criminologie, Université Panthéon Assas Paris 2, module d’enseignement destiné aux futurs magistrats, avocats, policiers, personnels de l’Administration pénitentiaire.

PUBLICATIONS
– Directeur de la collection Médecine et société aux Presses Universitaires de France
– Conseiller éditorial chez Dunod
– Directeur du Programme de l’Organisation de Victimologie et de Psycho-traumatologie Européenne (OVEPE), mis en place par la Commission Européenne dans le cadre de l’Initiative Daphné/97/2/248, destiné à définir les bonnes pratiques en matière de traitement et de psychothérapie des victimes de psycho traumatismes en Europe.

– Lopez G, Piffaut-Filizzola G, Le viol, Paris, P.U.F, collection « Que Sais-Je ? », 1993 – 2° édition 1996,128 p. (Traduction suédoise 2001).
– Lopez G, Victimologie, Paris, Ed : Dalloz, 264 p. 1997.
– Lopez G, Les violences sexuelles sur les enfants, Paris, P.U.F, collection « Que Sais-Je ? », 128 p. 1997.
– Lopez G et Casanova A, Cesser d’être une victime, Paris, Ed : Lamartinière, 223 p. 2001.
– Lopez G, Le Non du Fils, Paris, Ed : Desclée de Brouwer, 194 p. 2002.
– Lopez G, Le vampirisme au quotidien, Ed : L’Esprit du Temps, 165 p. 2003.
– Lopez G, Portelli S, Clément S, Les droits des victimes, Paris, Ed : Dalloz, 412 p. 2003-2° édition 2007.
– Lopez G et Tzitzis S (sous la direction), Dictionnaire des sciences criminelles, Paris, Ed : Dalloz 1014 p. 2004.
– Jehel L, Lopez G et Col, Psychotraumatologie, Paris, Ed : Dunod, 284 p. 2006.
– Lopez G, Sabouraud-Seguin A, Jehel L et Col, Psychothérapie des victimes : traitement, évaluation, accompagnement, Paris, Ed : Dunod, 245 p. 2006
– Senon JL, G Lopez G, Cario R et col. Psychocriminologie, Paris, Ed : Dunod, 528 p. 2008 (2° édition 2012).
– Lopez G, La victimologie, Paris, Ed : Dalloz, collection « Connaissance du droit », 191 p. 2010 (2° éd., 2014)
– Kédia M, Vanderlinden J, Lopez G, Saillot I, Brown D, Dissociation et mémoire traumatique, Paris, Ed : Dunod, 237 p. 2012.
– Lopez G, Enfants violés et violentés : le scandale ignoré, Paris, Ed : Dunod, 249 p. 2013.
– Cedile G, Lopez G, Labadie D, L’aide-mémoire de l’expertise civile psychiatrique et psychologique, Paris, Ed : Dunod, 304 p. 2013
– Lopez G, Cedile G, L’aide-mémoire de l’expertise pénale psychologique et psychiatrique, Paris, Ed : Dunod, 419 p. 2014
– Lopez G, Prendre en charge les victimes d’agressions et d’accidents, Paris, Ed : Dunod, 232p, 2014